Saint-Sauveur d’Hautpoul et l’Hautpoulois…

Depuis 2013, trois campagnes de prospection-inventaire ont été organisées par l’AVPM en partenariat avec l’Amical laïque de Carcassonne sur le site de l’ancienne église de Saint-Sauveur d’Hautpoul.

Elles ont permis l’observation des restes présents sur le site et de préciser l’organisation générale et la datation des occupations de cet éperon défensif, jusqu’ici mal connues.

L’intérêt de ce site ? Des traces d’occupation protohistoriques et médiévales jusqu’ici inconnues, la mise à jour d’un système de fortifications et le lien étroit entre les deux sites d’Hautpoul et de Saint-Sauveur.

En 2016, à la demande de la DRAC Midi-Pyrénées, le champ d’étude a été élargi au territoire de l’Hautpoulois. La campagne de recherche a donc permis de rassembler une documentation en grande partie inédite sur la commune de Mazamet et ses communes limitrophes : Aiguefonde, Aussillon, Caucalières, Labruguière, Payrin-Augmontel, Pont de l’Arn, Bout du Pont de l’Arn, Saint-Amans Soult et Saint Amans Valtoret.

Le travail a consisté à relever les vestiges de toutes les périodes possibles en mettant l’accent sur les vestiges médiévaux. Mais le nombre important de mégalithes montre une nette occupation néolithique.Une question : les structures médiévales masquent-elles des occupations plus anciennes ? L’implantation du castrum d’Hautpoul est-il lié à la présence de ressources naturelles ? La pierre (La Roquetaillade , la Lauze), l’eau, le bois, le minerai ?

Pour 2017 , il est demandé la mise en place d’un Projet Collectif de Recherche pour répondre à la problématique suivante :

  • définir l’Hautpoulois à la lumière de la documentation qui n’est pas encore totalement dépouillée ;
  • comment et à partir de quand se fait le peuplement dense de la montagne mazamétaine ?
  • quelles ressources naturelles étaient exploitées ?
  • comment a évolué le réseau de communications entre les deux versants de la Montagne Noire ( chemin de la Jamarié etc..)
  • les deux versants de la Montagne Noire fonctionnent-ils ensemble ou la montagne constitue-t-elle une limite , une barrière ?

Pluridisciplinaire, ce PCR permettra de préciser les résultats déjà obtenus et de réunir sur cette micro-région une documentation plus actuelle outil intéressant aussi pour le PNR , le CAUE, l’AVAP voire le tourisme de ce versant nord de la Montagne Noire.

 

Pour nous écrire

Mécènes du Mazamétain et de la Montagne Noire
Maison des Associations
Bureau n°11 – Rue Galibert Pons
81200 – MAZAMET